/news/society

Ottawa recommande aux femmes enceintes d’éviter Miami et ses environs

TVA Nouvelles 

Devant la menace du virus Zika, l’Agence de santé publique du Canada conseille aux femmes enceintes et à celles qui souhaitent le devenir d’éviter Miami et le sud de la Floride. Pas moins de cinq cas de contamination locale ont été rapportés à Miami Beach par les autorités locales ces derniers jours.

«Il y a une certaine inquiétude de constater que le virus a atteint le territoire continental, a expliqué l’omnipraticien Simon-Pierre Landry en entrevue à TVA Nouvelles. Il faut maintenant évaluer sa vitesse de propagation.»

Prisée par les touristes, la Floride compte désormais 36 cas de personnes contaminées localement par le virus depuis le mois dernier.

Pour les femmes enceintes, le virus peut entraîner de graves malformations congénitales, dont la microcéphalie, c'est-à-dire un développement insuffisant du cerveau.

Inquiétude chez les voyageurs

Les voyageurs qui transitent par l’aéroport Montréal-Trudeau sont conscients de la menace.

«C’est sûr que ça commence à être plus inquiétant, a dit un homme rencontré par TVA Nouvelles. On sait que plusieurs personnes vont passer tout l’hiver dans le sud.»

Le virus est bien présent sur le continent sud-américain depuis quelques années. Notamment, plus de 1,5 million de Brésiliens ont contracté le virus depuis 2014.

«J’habite en Amérique du Sud et la menace est bien présente. C’est très clair ce qu’il faut faire ou ne pas faire», a expliqué une voyageuse.

Le virus peut être transmis sexuellement alors les femmes qui désirent être enceintes, ainsi que les hommes, doivent prendre des précautions.

«Même si on n’a pas eu de symptômes, il faut se considérer comme potentiellement infecté», a rappelé Simon-Pierre Landry.

Dans la même catégorie