/news/politics

L'ex-chef de cabinet de Jacques Daoust veut être entendu

Geneviève Lajoie | Agence QMI

L'ex-chef de cabinet de Jacques Daoust, Pierre Ouellet, demande à être entendu à la commission parlementaire sur la vente des actions de RONA.

brbrReplacementbrbr

«Je voudrais que vous puissiez informer avec diligence les membres de la Commission que je souhaite être entendu par la Commission dès ce jeudi», écrit-il dans une lettre transmise au président de la Commission parlementaire de l'économie et du travail, dont notre Bureau parlementaire a obtenu copie.

«Force est de constater que plusieurs hypothèses ont été véhiculées dernièrement dans les médias, notamment suite au dévoilement de documents transmis par Investissement Québec aux membres de la commission. Il m'apparaît donc nécessaire que je puisse éclairer rapidement les membres de la commission et rectifier les faits, notamment en ce qui concerne mes échanges courriels avec Investissement Québec», peut-on lire dans la missive.

Une commission parlementaire se tiendra ce jeudi pour faire la lumière sur la vente des 11,1 millions d'actions de Rona par Investissement Québec. Dans un échange de courriels avec la direction de la société d'État, qui a été rendu public récemment, Pierre Ouellet donne son aval à la transaction.

Le ministre Jacques Daoust, qui a toujours nié avoir été informé de cette décision, a dû démissionné vendredi dernier.

Plus tôt cette semaine, le député libéral Robert Poëti a manifesté le désir d'entendre la version des faits de l'ex-chef de cabinet.

Dans la même catégorie