/regional/montreal/montreal

Pitbulls: Coderre promet que le règlement sera appliqué

Marie Christine Trottier

 - Agence QMI

JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Toutes les ressources nécessaires seront mobilisées pour que le futur règlement qui encadrera les chiens dangereux et bannira les pitbulls soit respecté, a assuré le maire Denis Coderre.

De nombreux conseillers municipaux ont soulevé des craintes quant à l’adoption de ce règlement prévu en septembre puisque dans certains arrondissements, il n’y a déjà pas suffisamment d’inspecteurs pour assurer l’application des règlements existants.

«J’ai dit qu’il va y avoir des ressources. Ça ne veut pas dire qu’il va y avoir une escouade canine dans chaque arrondissement, mais elles vont avoir la mobilité et la flexibilité pour être efficaces», promet le maire Coderre.

«L’enfer à implanter»

Le chef de Projet Montréal, Luc Ferrandez, croit toutefois que l’application de ce règlement n’améliorera pas nécessairement la sécurité des Montréalais et que «ce sera l’enfer à l’implanter». Selon lui, «on va remplacer un règlement inappliqué par un règlement inapplicable.»

Le conseil municipal a franchi ce mardi la première étape vers l'adoption du règlement qui encadrera les chiens dangereux et bannira les pitbulls. D'ici à la prochaine séance du conseil, en septembre, des séances d'informations seront organisées pour informer la population des futurs règlements.

Permis

Tous les propriétaires de chiens de type pitbull devront obtenir un permis spécial d’ici le 31 décembre pour avoir le droit de garder leur animal. Celui-ci devra être stérilisé, muni d’une micropuce et les propriétaires devront prouver qu'ils n'ont pas de dossier criminel.

Dans la même catégorie