/finance/homepage

Rona: le dossier est complété, dit Couillard

Argent

Le dossier Rona n’a pas fini de faire couler de l’encre à Québec, mais le premier ministre Philippe Couillard aimerait bien passer à autre chose.

De passage à Saint-Jérôme mardi, à l’occasion de la présentation de la candidate libérale Naömie Goyette, le premier ministre s’est défendu de vouloir donner le ton à la commission parlementaire qui tentera jeudi de faire la lumière sur le dossier de la vente de Rona.

Lundi, le député libéral Robert Poëti a fait part qu’il souhaiterait entendre l’ex-chef de cabinet de Jacques Daoust donner sa version des faits. D’autres élus pourraient aussi être du même avis.

«Les parlementaires peuvent se prononcer sur la façon qu’ils veulent conduire leur débat», a affirmé M. Couillard, avant d’ajouter que pour lui, le «dossier est complété, la transaction a eu lieu».

 

«Les gens sont au travail, les magasins sont ouverts, c’est une transaction consensuelle», a-t-il dit.

M. Couillard a réitéré que le Québec ne doit pas surtout envoyer de signal contradictoire à celui d’une économie ouverte.

«Dans une économie ouverte, il y a parfois des entrepreneures qui viennent acquérir des entreprises chez nous et parfois, on l’a vu avec Couche-Tard, c’est parfois nous qui allons conquérir des marchés à l’étranger. Un  marché avec des sociétés ouvertes, ca veut dire que ça marche des deux côtés.»

Dans la même catégorie