/news/law

Les jumeaux Larmond accusés de terrorisme ont plaidé coupable

QMI AGENCY

Les jumeaux Carlos et Ashton Larmond, âgés de 25 ans, et un autre homme de 23 ans, ont plaidé coupables à des infractions liées au terrorisme, vendredi, devant la Cour supérieure de l'Ontario. Les trois accusés seront incarcérés pendant plusieurs années.

Pour avoir chargé une personne de se livrer à une activité pour un groupe terroriste, Ashton Carleton Larmond a été condamné à une peine de 17 ans d'emprisonnement, avec une période d'inadmissibilité à la libération conditionnelle de moitié.

L’autre accusé, Suliman Idris Mohamed, a plaidé coupable à une accusation de complot en vue de participer aux activités d'un groupe terroriste et a reçu une condamnation de sept ans de prison, assortie d'une période d'inadmissibilité à la libération conditionnelle de moitié.

Ces peines seront réduites en tenant compte du temps passé en détention préventive.

Carlos Larmond avait été arrêté en janvier 2015 à l’aéroport Montréal-Trudeau, alors qu’il tentait de prendre un vol pour aller se livrer à des activités terroristes. Son frère Ashton avait été arrêté à Ottawa, au terme d’une opération antiterroriste de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et Suliman Mohamed avait aussi été arrêté quelques jours plus tard par la GRC.

D’autres accusations pesaient contre les frères Larmond, mais un arrêt des procédures a été déposé, est-il précisé dans le communiqué publié vendredi par le Service des poursuites pénales du Canada.

Les jumeaux avaient aussi été accusés d’avoir proféré des menaces, fait de l’intimidation et d’avoir enfreint l’ordre de ne pas communiquer entre eux. Des documents de cour indiquaient qu’ils avaient «tenté d’imposer un régime de peur aux agents correctionnels», et menacé de mort et de blessures d’autres prisonniers.

Dans la même catégorie