/news/society

Une restriction basée sur la «peur»

Plainte contre l'interdiction de donner du sang pour les homosexuels

Agence QMI 

Olivya Leblanc / BuzzFeed News

Un jeune activiste canadien a décidé de porter plainte contre l’interdiction de donner leur sang pour les homosexuels.

Christopher Karas dénonce le fait que les homosexuels ne doivent pas avoir eu de relations sexuelles depuis au moins un an pour pouvoir donner leur sang, a rapporté BuzzFeed News.

Il estime que cette interdiction se base sur l’orientation sexuelle et donc, qu’elle est discriminatoire.

La dernière fois que ce jeune homosexuel a essayé de donner son sang, il fallait qu’il soit abstinent depuis au moins cinq ans. Ce seuil a été baissé à un an en juin 2016.

Pour lui, cette restriction est basée sur la «peur» et il estime que les donneurs potentiels devraient plutôt être interrogés sur leurs comportements pour que les équipes médicales puissent déterminer s’il est à risque ou non, plutôt que d’immédiatement leur fermer la porte.

Cette interdiction pour les homosexuels de donner leur sang a été instaurée dans les années 80, en pleine crise du VIH. Certains pays encore, interdisent tout simplement aux homosexuels de donner leur sang.

La plainte de M. Karas a été déposée le 15 août et elle devrait être traitée en quelques semaines.

Dans la même catégorie