/news/politics

Le ministre Jim Carr souhaite une résolution immédiate

Agence QMI

Le ministre des Ressources naturelles du Canada, Jim Carr, a ajouté son grain de sel dans le débat sur l’Office national de l’énergie (ONE) en plaidant jeudi pour son «indépendance et sa neutralité».

Tout en rappelant qu’une «modernisation» de l’Office est en cours, M. Carr a dit souhaiter que «la situation qui a actuellement cours aux audiences publiques d’Énergie Est soit résolue immédiatement de façon à ce que les Canadiens puissent s’exprimer sur cet important enjeu national».

«Les Canadiens s’attendent à ce que l’ensemble des organismes réglementaires évaluent avec grand sérieux toute allégation de manquement aux principes et normes d’indépendance et de neutralité», a indiqué Jim Carr, jeudi.

Une douzaine de manifestants ont interrompu lundi l'audience de l'ONÉ, accusant les commissaires d’être biaisés. Rappelons que les commissaires Jacques Gauthier et Lyne Mercier ont rencontré en privé en 2015 l'ex-premier ministre Jean Charest, qui était alors consultant pour TransCanada.

Face aux risques de perturbations, l’Office national de l’énergie (ONÉ) a annoncé mardi la suspension de toutes les séances de consultation concernant le projet de pipeline Énergie Est qui devaient se tenir à Montréal cette semaine.

De son côté, le maire de Montréal, Denis Coderre, demande que les commissaires soient remplacés avant que ne reprennent les consultations sur Énergie Est.

Dans la même catégorie