/news/world

Un prisonnier admet avoir tué le jeune Jacob Wetterling

TVA Nouvelles d'après CNN

Le prisonnier qui a mené les policiers à la découverte des ossements d'un garçon de 11 ans porté disparu depuis 27 ans a finalement admis qu'il l'avait tué.

Danny Heinrich, 52 ans, a affirmé devant la Cour fédérale de Minneapolis qu'il avait enlevé et tué Jacob Wetterling, rapporte le New York Daily News.

 

Heinrich a également plaidé coupable à des accusations de pornographie juvénile qui n'ont pas de lien avec le meurtre du jeune Jacob.

L'accusé avait été considéré comme personne d'intérêt dans cette histoire en octobre dernier. Heinrich a finalement mis un terme à une recherche qui avait marqué la population américaine.

Le 22 octobre 1989, Jacob Wetterling revenait à vélo d’un dépanneur avec son frère et un de ses amis. Un homme masqué a alors surgi avec une arme et les a forcés de se coucher au sol. Jacob n’a plus été vu par la suite.

À l'époque, un portrait-robot avait été largement diffusé, mais les policiers avaient été dans l’incapacité d’arrêter un suspect. Heinrich avait notamment été rencontré au début de l’enquête.

Dans la même catégorie