/regional/montreal/montreal

Alexandre Taillefer sévira contre les éventuels grévistes

TVA Nouvelles 

Le fondateur de Taxelco Alexandre Taillefer affirme que l’entente entre le gouvernement du Québec et Uber encadrant un projet pilote d’une durée d’un an est constructive pour l’industrie du taxi. Il demande aux chauffeurs de ne pas utiliser des moyens de pression qui priveraient les Montréalais de service.

«Un élément qui est très clair, c’est que la dernière chose que l’industrie du taxi a besoin de faire, c’est de prendre la population en otage, a affirmé Alexandre Taillefer en entrevue à TVA Nouvelles. Nous sommes au service des Montréalais. Nous avons un privilège, un permis qui nous permet de les servir.»

Le groupe d’Alexandre Taillefer réunit Taxi Hochelaga, Taxi Diamond et Téo Taxi.

«S’il y a des gestes illégaux qui sont posés, c’est clair que nous allons sévir contre ces gens-là, a soutenu M. Taillefer. Nous pourrions aller jusqu’à la désaffiliation.»

En assemblée d'urgence, le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM) a décidé de déposer plutôt une injonction pour suspendre le projet pilote d'Uber, ainsi qu'un recours collectif contre le gouvernement.

Dans la même catégorie