/regional/estduquebec/cotenord

Controverse autour du traitement d'un pitbull à la SPCA

TVA Nouvelles

Plusieurs internautes ont partagé dimanche une image d'un pitbull derrière un rideau, accusant la SPCA de Sept-Îles de cacher des chiens de cette race.

Un grand nombre de personnes ont partagé ladite photo sur Facebook avant qu'elle ne soit effacée par l'utilisateur l'ayant  initialement publiée. «On décide d'aller à la SPCA pour voir les chiens avec mon fils. Un pitbull [...] est caché derrière ce drap pour que personne ne le voie, c'est ça? Vraiment en colère!», pouvait-on lire dans le message l'accompagnant.

Post pitbull

Rapidement, la direction de la SPCA de Sept-Îles a réagi au flot d'accusations dirigées en sa direction, elle aussi par l'entremise de Facebook. 

On affirme entre autres que le chien en questions se trouvait derrière un drap pour le calmer et qu'il s'agissait d'une mesure pour contrer le stress.

«Saviez-vous que ce n’est pas la première fois que nous appliquons des draps pour éviter du stress et que cela n’avait pas fait les manchettes?», explique-t-on.  

L'organisme avoue aussi faire «le maximum» avec les locaux à sa disposition.

Dans le message, la SPCA ajoute aussi qu'elle héberge présentement un chien de race Husky dans les mêmes conditions que le pitbull que l'on retrouvait dans la photo. Toujours selon la publication Facebook, la polémique a fait en sorte que l'animal soit déplacé dans un autre espace plus restreint «pour sa sécurité».

«Voici les conséquences d'accuser sans comprendre et savoir, il ne suffit que de s’informer», conclut-on.

Dans la même catégorie