/news/law

L'avocat de Guy Turcotte rappelé à l'ordre

Michaël Nguyen | Agence QMI

La Cour d’appel a sermonné les avocats de Guy Turcotte pour leur retard dans les dossiers de l’ex-cardiologue meurtrier.

«Le greffe de la Cour m’informe que la partie appelante (Guy Turcotte) est en défaut de produire son mémoire», peut-on lire dans une lettre de la coordonnatrice juridique du plus haut tribunal de la province aux avocats.

L’ex-cardiologue, qui a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération avant 17 ans, conteste non seulement cette peine, mais aussi le verdict de culpabilité pour les meurtres au second degré de ses propres enfants, en 2009.

Turcotte venait alors de se séparer de sa femme Isabelle Gaston, qui l’avait quitté pour un autre homme quelques semaines auparavant. Turcotte avait loué une maison à Piedmont, dans les Laurentides, et c’est là que les meurtres d’Anne-Sophie et d’Olivier, trois et cinq ans, étaient survenus.

En temps normal, les avocats de Turcotte auraient dû déposer leur mémoire d’appel à la fin avril, mais le tout n’a pas été fait.

«Je vous prierais de remédier à cette situation», peut-on lire dans la lettre de la Cour d’appel datée du 6 septembre dernier.

Notons toutefois qu’il n’est pas rare que les avocats obtiennent des délais supplémentaires, surtout lorsqu’il s’agit de dossiers plus complexes. Dans ce cas, cependant, le tribunal a jugé bon d’intervenir pour s’assurer que le tout est conforme à la règle.

Avec tous les retards, il serait donc surprenant que l’audience se déroule cet automne. Turcotte devra donc encore attendre pour savoir s’il aura droit à un troisième procès, après avoir été déclaré non criminellement responsable lors du premier, puis coupable au second.

Dans la même catégorie