/regional/quebec/quebec

Défigurée par son coussin gonflable et sans recours

TVA Nouvelles 

Gravement blessée par l’explosion d’un coussin gonflable défectueux, Nancy Leblond se bat toujours, 20 ans plus tard, pour être dédommagée convenablement après un accident qui a transformé sa vie.

Roulant à 30 km/h dans une Pontiac Firefly louée, le coussin gonflable de Mme Leblond s’est déclenché lors d’une collision. Un trou dans celui-ci a laissé s’échapper des produits chimiques qui lui ont brûlé le visage et la gorge au deuxième degré. Elle subit toujours d’importantes conséquences de cet accident survenu le 18 décembre 1995.

La résidente de Québec souhaite changer sa situation et s’adresse au gouvernement pour modifier la loi régissant le régime public d’assurance automobile sans égard à la faute (no-fault).

Mme Leblond se dit en faveur du no-fault, mais elle réclame une clause pour qu’il soit possible de poursuivre un fabricant automobile au civil dans le cas d’un vice prouvé. Dans son cas, une expérience de l’École Polytechnique avait permis d’apporter une preuve.

Nancy Leblond invite la population à signer sa pétition sur son site web.