/news/world

Le maire musulman de Londres critique Trump

Agence France-Presse

Le maire de Londres Sadiq Khan, premier maire musulman d'une grande capitale occidentale, a implicitement critiqué les déclarations sur l'immigration du candidat républicain Donald Trump lors d'une visite aux États-Unis.

Trump a soulevé de nombreuses critiques pour ses déclarations sur les musulmans. Il a déclaré en décembre qu'il voulait suspendre toute immigration de musulmans aux États-Unis avant de préciser en juillet que l'interdiction devaient concerner «l'immigration en provenance de pays ayant été compromis par le terrorisme, jusqu'à la mise en place de mécanismes de contrôle».

«Nous faisons le jeu de ceux qui cherchent à nous diviser, des extrémistes et des terroristes dans le monde, quand nous sous-entendons qu'il n'est pas possible de respecter les valeurs occidentales et d'être musulman», a déclaré jeudi soir Sadiq Khan, applaudi lors d'une réunion au Chicago Council on Global Affairs.

«Les gens ne devraient pas abandonner leurs cultures et leurs traditions quand ils arrivent dans nos villes et pays», a affirmé le maire dont c'était la première visite aux États-Unis depuis son élection en mai.

Il a également semblé soutenir dans la course présidentielle la candidate démocrate Hillary Clinton, qu'il considère comme une femme politique «de centre gauche» comme lui.

«Je suis très fan d'Hillary Clinton», a-t-il dit, estimant qu'elle est «la candidate la plus expérimentée» pour la course présidentielle.

Sadiq Khan, qui a débuté sa visite de cinq jours jeudi au Canada, doit être rejoint par une délégation de responsables de l'industrie technologique dans le but de réduire l'impact économique du Brexit annoncé.

Dans la même catégorie