/news/world

«On n’est jamais prêt pour tout ce qui peut se produire, surtout à New York»

TVA Nouvelles 

Assise chez elle, Jeanne Bouchard, une résidente de New York, a entendu ce qui ressemblait à un coup de tonnerre et a senti son édifice être secoué samedi soir. Son conjoint et elle ont vite compris qu’il s’agissait d’une explosion et ont décidé de sortir pour voir ce qui s’était produit.

«J’étais quand même curieuse, a-t-elle raconté en entrevue à TVA Nouvelles. Je n’étais pas la seule, mais les gens étaient calmes et ne couraient pas dans tous les sens. Les gens se demandaient juste ce qui était arrivé.»

Mme Bouchard a tout de même rapidement écrit à sa famille au Québec pour lui dire qu’elle allait bien et qu’elle se rendait sur les lieux.

«Mes sœurs me demandaient "pourquoi tu y vas? C’est dangereux"», a-t-elle souligné.

Pour une New-yorkaise, les interventions policières sont courantes, mais de sentir une attaque comme celle-ci près de chez soi porte à réfléchir.

«On habite à New York alors on se dit que ça peut arriver, a dit Mme Bouchard, mais quand on se dit qu’ils ont décidé de faire ça à quelques rues de chez soi, on se dit que ça peut arriver à n’importe qui. Ça peut remettre en question la sécurité. On n’est jamais prêt pour tout ce qui peut se produire, surtout à New York.»

Jeanne Bouchard assure que la paix est revenue dans le quartier et que les activités courantes ont repris leur cours.

L’explosion est survenue sur la 23e rue, un quartier animé le jour comme la nuit. Pas moins de 29 personnes ont été blessées. Les autorités ont également découvert un deuxième engin qui n’a pas explosé. Des analyses sont en cours et l’enquête se poursuit.

 

Dans la même catégorie