/news/politics

Vers l’imposition d’une taxe sur le carbone pancanadienne?

Agence QMI 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

La ministre de l’Environnement et des Changements climatiques, Catherine McKenna, a affirmé que le gouvernement fédéral pourrait bien imposer une taxe sur le carbone aux provinces récalcitrantes à l’idée d’implanter un tel système.

«C’est obligatoire. Tout le monde va devoir avoir un prix sur le carbone. [...] Ça veut dire qu’un système pourrait être imposé, oui», a affirmé la ministre McKenna en entrevue à l’émission CTV’s Question Period.

Actuellement, seules quatre provinces – Québec, Ontario, Alberta et Colombie-Britannique – disposent d’une taxe sur le carbone ou d’un système de bourse du carbone pour tarifer les émissions des entreprises.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, a dénoncé la prise de position de Mme McKenna, en soulignant qu’il ne s’agit pas «de l’approche collaborative promise par le premier ministre lors de son élection».

M. Wall a affirmé à CTV qu’il préfèrerait voir le gouvernement investir dans la capture et la séquestration du carbone, plutôt que de simplement imposer une nouvelle taxe.

La ministre de l’Environnement a aussi confirmé que le gouvernement libéral allait s’en tenir aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre décrétés par le gouvernement conservateur, bien que ces cibles aient été jugées insuffisantes par les libéraux alors qu’ils étaient dans l’opposition.

Les conservateurs s’étaient engagés à faire diminuer les émissions de 17 % sous le niveau de 2005 d’ici 2020 et de 30 % d’ici 2030.

Dans la même catégorie