/news/world

Clinton frondeuse, Trump sur la défensive

TVA Nouvelles

Difficile de nommer un gagnant quelques minutes après la fin du premier débat présidentiel américain, mais la fronde de la candidate Hillary Clinton lui a permis de mener les conversations, selon nos analystes.

D’entrée de jeu dans le débat, la candidate démocrate a attaqué Donald Trump sur sa fortune, notamment en raison de sa décision de ne pas publier ses rapports d’impôts, comme le veut la tradition des candidats à la présidentielle américaine.

«C’était du grand Hillary Clinton, c’est elle qui a contrôlé le débat. Elle a réussi à mettre de l’avant sa connaissance des dossiers tout en connectant avec l’électeur», a résumé notre correspondant Richard Latendresse.

 «Elle l’a “picossé”, elle a essayé de le faire sortir de ses gonds et ça a fonctionné à quelques reprises. Je trouve que Hillary Clinton a offert l’une de ses meilleures performances, elle qui revient à peine d’une pneumonie», a pour sa part raisonné notre analyste politique Luc Lavoie.

À l’inverse, Donald Trump n’a pas été aussi incisif qu’à son habitude à propos de la controverse des courriels ainsi que sur la mort de quatre soldats américains à Benghazi sous la gouverne d’Hillary Clinton.

«J’ai l’impression que Donald Trump va devoir changer le tir dans les prochains débats. Il a passé beaucoup de temps à se défendre, notamment sur sa position sur la guerre en Iraq. Ceux qui étaient sceptiques n’ont certainement pas été convaincus par sa performance», estime Richard Latendresse.

Voyez l’analyse complète de nos envoyés spéciaux dans la vidéo au haut de l’article.

 

 

Dans la même catégorie