/news/law

Le Front commun des taxis échoue à nouveau

Michaël Nguyen | Agence QMI

La deuxième tentative d’obtenir une injonction pour mettre un frein à Uber s’est encore soldée par un échec pour le Front commun des taxis, mardi.

Pour une deuxième fois en dix jours, les chauffeurs de taxi ont perdu leur cause devant les tribunaux, cette fois en Cour supérieure, à Montréal.

Après avoir tenté de bloquer le projet-pilote du gouvernement visant à légaliser Uber, le Front commun des taxis a cette fois échoué à faire cesser les activités de l’entreprise américaine.

«Après avoir entendu les parties, (...) le tribunal en vient à la conclusion de rejeter la demande», a conclu le juge Michel Yergeau dans une décision de neuf pages.

Tout comme son collègue la semaine passée, le magistrat n’a pas été convaincu de l’urgence de la demande, qui est un critère essentiel pour émettre une injonction ou une ordonnance de sauvegarde.

«La situation que les (chauffeurs de taxi) dénoncent leur est connue depuis plus de deux ans», a expliqué le juge, tout en ajoutant que ceux qui militent contre Uber le font de façon «publique et structurée».

Mais malgré ce rejet, le juge reste néanmoins sensible à la situation des chauffeurs de taxi qui se plaignent de l’arrivée d’Uber.

«Nul doute pour le tribunal que la situation qu’ils décrivent est difficile et qu’ils vivent un stress financier qui a un impact sur leur vie personnelle et familiale», a écrit le juge.

L’affaire devrait être entendue de façon exhaustive au début de 2017. Un juge devra alors déterminer si Uber est bien la cause «unique ou principale» des déboires des chauffeurs de taxi, écrit le juge.

«(Le Front commun des taxis) attribue exclusivement la cause (de l’impact financier pour les chauffeurs) au fait qu’Uber gruge leur part de marché du transport contre rémunération, a d’ailleurs rappelé le juge. Ils disent être maintenant parvenus au point de rupture.»

En attendant, d’autres procédures sont encore en cours, dont une demande d’autorisation de recours collectif contre Uber.

Dans la même catégorie