/news/society

La sœur de Christiane Vadnais traitée de «tueuse de chiens»

TVA Nouvelles

La famille de Christiane Vadnais, cette femme qui est morte après avoir été attaquée par un pitbull en juin dernier à Montréal, déplore les messages haineux qu’elle reçoit depuis qu’elle mène son combat pour réglementer cette race de chien.

«J’ai reçu des insultes, [on me dit que] je suis une tueuse de chiens, que je ne comprends pas leur situation, a déclaré Lise Vadnais, la sœur de la victime, sur les ondes de LCN. J’ai reçu une invitation d’un professeur qui veut que j’aille dans sa classe pour expliquer pourquoi je suis une tueuse de pitbulls. J’ai reçu un message d’une horreur épouvantable qui disait que ma sœur ne s’était pas vraiment défendue par rapport à un chien parce qu’on ne se fait pas tuer par un pitbull. »

Blessée par ces commentaires, Mme Vadnais avoue ne pas comprendre ce qui motive les propriétaires de pitbulls à tenir des propos aussi crus envers elle et sa famille

«Mon conjoint me dit arrête de lire ça, ça n’a pas de bon sens, a-t-elle ajouté. Ça nous touche beaucoup à chaque fois de nous dire : "Ma sœur est décédée, comment tu fais pour m’écrire des choses comme ça? Si c’était ta sœur, ton enfant, ton amoureux, ton amoureuse? Ça n’a pas de bon sens!" Il me semble que ça ne se peut pas que les gens mettent ça de côté, pour moi c’est inimaginable. »

Le frère de Christiane Vadnais, Gaston, partage ce même sentiment. «S’ils aiment leur bête, je prétends qu’ils devraient aussi aimer les humains et l’entourage qui est autour d’eux autres et prendre des précautions en conséquence, dit-il. Présentement, ils critiquent la loi, mais est-ce qu’ils ont un plan d’action pour régler la situation? Je ne pense pas.»

Pour les proches de Christiane Vadnais, c’est la sécurité de l’être humain qui doit primer avant tout. «Je suis toujours étonnée d’entendre cet énorme débat-là, comme si on mettait le chien sur le même pied d’égalité que l’humain, explique la sœur de la victime. Ce qu’on constate, c’est qu’il y a une race de chien qui fait des dommages à l’humain. On ne peut pas faire comme si de rien était et continuer comme ça. »

Satisfaits du règlement adopté par Montréal

Malgré tout, la famille de Christiane Vadnais se dit très satisfaite du nouveau règlement montréalais interdisant les nouveaux pitbulls sur le territoire de la ville.

«J’étais très très satisfait de l’implication de la Ville de Montréal, a indiqué Gaston Vadnais. Je félicite le maire Coderre et son équipe d’avoir pris en grande priorité la sécurité des gens des alentours.»

La famille Vadnais entend maintenant continuer son combat pour qu’une règlementation provinciale soit adoptée. Elle espère du même coup que cette bataille se fasse de manière réfléchie et respectueuse.

«J’espère que cette bagarre va continuer et que ça va toujours être dans le positif et non dans le négatif», a soutenu le frère de la victime.

Dans la même catégorie