/news/world

Des élèves se prononcent sur le premier débat présidentiel

TVA Nouvelles d'après CNN

L’expression : «La vérité sort de la bouche des enfants» s’applique parfaitement dans une entrevue accordée par des élèves lorsqu’un journaliste de CNN s’est rendu en Géorgie pour discuter du premier débat présidentiel entre Hillary Clinton et Donald Trump.

«Ils n’arrêtaient pas de crier». Ils devraient se calmer et respecter l’autre débatteur.

«Suivez la règle d’or, si vous interrompez un candidat, attendez-vous de subir la même médecine», a mentionné  Maya Storey à CNN.

Les six élèves s’entendent pour dire qu’il y avait trop de «violence» lors de ce débat.

«Je n’aime pas quand ils criaient. Je n’aime pas la violence», mentionne Lexi Blanchard de l’académie Woodward en Géorgie. «Mais ils ne se sont jamais frappés», réplique le journaliste de CNN. «Non, mais c’est de la violence sonore», ajoute Lexi.

Un conseil pour le reste de la campagne, demande le journaliste. «Ils devraient juste relaxer et prendre une pilule», conclut Riverly Carr.

Dans la même catégorie