/news/law

Elle se bat conntre la Ville pour conserver ses 27 chats

TVA Nouvelles

Une femme de Saint-Eustache se bat contre la Ville pour conserver ses 27 chats, ce qui est contraire au règlement municipal.

Nathalie Doucet a aménagé son garage spécialement pour ses chats. Ils sont stérilisés, vaccinés. Elle a un carnet de santé pour chacun d'eux.

Comme le règlement municipal veut qu'on ne possède que deux chats, Mme Doucet se bat avec la municipalité, et ce, depuis plusieurs années.

La Ville s'est rendue jusque devant les tribunaux. La Cour supérieure a tranché en avril dernier et a autorisé la Ville à disposer des chats.

Le jugement a été porté en appel par l'avocate Anne-France Goldwater qui a décidé de prendre la cause.

Mme Doucet trouve cette décision bien malheureuse. «Ça fait quand même depuis 2005 que je les ai. Ils ont entre 6 et 11 ans. Et je trouverais ça malheureux de les faire euthanasier quand ils peuvent finir leur vie tranquille, en paix. Ils ne dérangent personne. Ils ne font pas de bruit. Rien. Je ne comprends pas pourquoi la Ville n'est pas capable de me donner une dérogation», déplore-t-elle.

La résidente vit évidemment avec un lourd stress depuis de nombreuses années, malgré tout, elle continue de s'occuper d'eux avec beaucoup d'amour.

Mme Doucet a un permis du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, qui l'autorise à conserver de 15 à 49 chats. Le tribunal devra donc déterminer si c'est le permis du MAPAQ qui prime ou le règlement municipal.