/news/world

Les Américains ont déjà commencé à voter pour la Maison-Blanche

Agence France-Presse

Des dizaines de milliers d'Américains ont déjà voté pour Hillary Clinton, Donald Trump ou d'autres candidats à la présidentielle de novembre, car la plupart des États permettent de voter de façon anticipée, une tradition américaine.

À 35 jours de l'élection, ce n'est pas encore la ruée. Selon le professeur Michael McDonald, spécialiste du vote anticipé à l'université de Floride, environ 130 000 électeurs ont déjà voté... sur plus de 130 millions d'électeurs attendus.

Ces bulletins ne seront dépouillés que le jour officiel de l'élection, le mardi 8 novembre.

Le système électoral américain est décentralisé: ce sont les États qui organisent les scrutins, chacun à sa manière.

Les électeurs peuvent voter par anticipation de deux façons:

- par courrier: cette option est disponible dans les 50 États. Il faut en général demander à recevoir le bulletin en avance. Dans 20 États, il faut justifier de son absence le 8 novembre. Trois États envoient systématiquement des bulletins à tous les électeurs inscrits (Washington, Oregon, Colorado).

- en personne, dans des bureaux ouverts en avance, par exemple dans les locaux du comté: cette option est disponible, avec des degrés divers d'accessibilité, dans 37 États, selon la Conférence nationale des législatures d'États. Ce vote en personne commence en général en octobre, mais trois ont déjà ouvert, dont l'Iowa. L'Ohio commence la semaine prochaine.

Au total en 2012, un tiers des bulletins de vote ont ainsi été transmis avant le jour J, selon le bureau du recensement.

Si l'on ignore qui de la démocrate ou du républicain mène dans la course, on dispose en revanche d'indices. Car aux États-Unis, les électeurs sont inscrits sur les listes en tant que démocrate, républicain, indépendant ou autre. Et les autorités électorales fournissent parfois des statistiques sur le nombre d'électeurs de chaque parti ayant réclamé ou renvoyé un bulletin de vote.

Dans l'Iowa, par exemple, deux fois plus de démocrates que de républicains ont réclamé un bulletin en avance, ce qui laisse supposer un avantage à Hillary Clinton.

Mais ces analyses ne présagent pas du résultat final. Le parti démocrate pourrait avoir commencé ses campagnes de mobilisation avant le parti républicain. Les personnes âgées votent en général avant les jeunes, ce qui favorise le parti républicain.

Le vote anticipé n'est pas une invention récente, mais il est en plein développement. En 1996, selon le bureau du recensement, seuls 10,5% des électeurs avaient voté en avance.

 

Dans la même catégorie