/news/world

«Matthew, la pire tempête depuis 1800»

Dès son arrivée en Floride, le chroniqueur sportif Réjean Tremblay a constaté que les Floridiens sont bien préparés à l’arrivée de l’ouragan Matthew.

«On a fait des réserves pour au minimum quatre jours sans électricité. Les maires de West Palm Beach et de Melbourne ont déclaré que les dommages pourraient s’élever à des milliards de dollars. Les villes de Port Saint-Lucie, Fort Pierce, Melbourne, Daytona et Jacksonville seront sévèrement touchées. Ça pourrait être la plus grosse tempête depuis les années 1800», ajoute le chroniqueur sportif.

D’ailleurs, il a constaté que les résidents sont coopérants avec les autres.

«J’ai fait la tournée de la communauté du club de golf où on a une maison. Tous mes amis québécois, ceux qui m'avaient contacté, avaient installé les rideaux mécaniques dans toutes les fenêtres. Les voisins sont venus nous inviter. Il y a beaucoup d’entraide», ajoute-t-il.

Avant son arrivée à West Palm Beach, le réputé journaliste avait fait ses provisions pour le passage de Matthew. «Il y a des queues pour l’essence. Déjà hier, il n’y avait plus d’eau pour boire. Nous avons fait l’épicerie à Melbourne avant notre arrivée».

À quelques heures du passage de Matthew, les résidents sont retournés à la maison et attendent le passage de la tempête. «Ce sont des villes fantômes», conclut M. Tremblay.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.