/news/world

Une Québécoise en Floride se prépare pour son premier ouragan

TVA Nouvelles

Installée à Fort Lauderdale depuis 2013, une Québécoise s’apprête à vivre son premier ouragan, à quelques heures du passage de Matthew.

«C’est mon premier. Mon mari a grandi ici, il a l’habitude», a confié Julie Pichette, en entrevue à 100 % Nouvelles. Stressée, mais confiante à l’approche de l’ouragan, la Québécoise en est à terminer les derniers préparatifs avant que la tempête ne s’abatte sur sa région et possiblement sur sa maison, située à 3 kilomètres de la mer.

Comme aucun avis d’évacuation n’a été émis pour la zone où elle demeure, Julie Pichette se prépare au pire chez elle, comme elle le peut.

«Les voitures sont pleines d’essence et les glacières sont pleines», a poursuivi Mme Pichette. La résidente de Fort Lauderdale a rangé les plantes extérieures dans le garage et le téléviseur extérieur a été rentré dans la maison, en vue du passage de Matthew.

Une Québécoise en Floride se prépare pour son premier ouragan - plantes

La baignoire a été remplie d’eau pour pallier celle de la cuvette de la toilette, au besoin.

Une Québécoise en Floride se prépare pour son premier ouragan - baignoire

«Les voisins sont encore dans les rues, il y a beaucoup d’entraide. Les gens sont organisés et se donnent un coup de main», a raconté la Québécoise.

Les autorités ont également conseillé aux citoyens qui demeurent dans les zones à risque d’avoir suffisamment d’argent comptant et de médicaments sous ordonnance, au besoin.

L'ouragan, qui doit s'abattre sur la Floride cette nuit, selon le centre américain de surveillance des ouragans (NHC), est repassé en catégorie 4 (sur une échelle de 5) à l'approche des côtes américaines, à un cran seulement de la catégorie la plus élevée de l'échelle Saffir-Simpson qui mesure ces phénomènes.

L’ouragan Matthew a donné du pain sur la planche à la Québécoise, courtière immobilière à Fort Lauderdale. «Hier, je suis allée voir quelques condos pour voir si tout était bien fermé», a-t-elle expliqué lors de l’entrevue. Après le passage de Matthew, elle devra aussi  retourner voir les propriétés en vente afin de constater, s’il y a lieu, les dégâts causés par les forts vents de l’ouragan.

Mme Pichette a également raconté être inquiète de la trajectoire de Matthew, qui pourrait revenir frapper les côtes de la Floride après son passage plus au nord. «Ça s’est déjà vu qu’un ouragan fasse une boucle pour revenir directement sur nous», a-t-elle précisé.

L'agence aérospatiale américaine de renseignement militaire NGA a créé un site dédié à Matthew (https://nga.maps.arcgis.com).

Plus de deux millions d'Américains ont été sommés d'évacuer le littoral atlantique à l'approche de l'ouragan destructeur Matthew qui s'est renforcé et a fait au moins 108 morts à Haïti, dont la côte sud a été totalement dévastée.

Dans la même catégorie