/news/society

De moins en moins d'infirmières à temps complet à Rimouski

TVA Nouvelles

L'hôpital régional de Rimouski compte de moins en moins d'infirmières à temps complet. Ainsi, 57% des infirmières occupent un poste à temps partiel à l'hôpital de Rimouski.

Selon le syndicat représentant ces professionnelles de la santé, la situation s'est particulièrement aggravée depuis un an. Le syndicat estime qu'entre 7 et 12% des postes d'infirmières à plein temps à Rimouski ont disparu dans la dernière année.

«C’est énorme, a déclaré la présidente du Syndicat des infirmières de Rimouski, Nancy Langlais. L’employeur met nos membres en précarité d’emploi, tout ça sous une directive de compression budgétaire du ministre Barrette.»

Pourtant, la charge de travail des infirmières est loin d'avoir diminué et avec plus d'infirmières à temps partiel, le syndicat affirme qu’il est difficile d'offrir une continuité dans les soins offerts aux patients.

«Je vous dirais que l’employeur aujourd’hui voit de plus en plus des colonnes de chiffres. Le soin du patient n’est plus sa priorité. Toujours des mandats de trimestre en trimestre », a ajouté Nancy Langlais.

L’année n'est pas encore terminée que le syndicat craint déjà pour 2017, puisqu'il est connu qu'un grand nombre d'infirmières prendront alors leur retraite.

De son côté, la direction de l'hôpital de Rimouski reconnaît qu'aucun nouveau poste d'infirmières n'a été créé durant la dernière année. Cependant, 65 postes à temps complet devenus vacants, entre autres en raison de départs à la retraite, ont été pourvus.