/news/politics

Les conseils de Sylvain Gaudreault

TVA Nouvelles

Sylvain Gaudreault s'est adressé aux politiciens et aux militants une dernière fois en tant que chef intérimaire, vendredi soir, quelques minutes avant que l'on connaisse le neuvième chef du Parti québécois.

Tout de suite après être monté sur scène, une personne dans la salle lui a demandé de faire un peu de poésie. Du tac ou tac, il a plutôt répondu: «La poésie, je laisse ça à quelqu'un d'autre» visant directement le premier ministre qui lui a lu un poème plus tôt cette semaine à Québec.

Le député de Jonquière a dit que le rôle de chef intérimaire a été difficile, mais qu'il était fier du travail accompli pendant ces quelques mois.

«Nous avons fait la démonstration que la population québécoise peut compter sur nous comme la seule véritable opposition au Parti libéral», a-t-il ajouté.

Après avoir félicité les candidats, le député a décidé de s'adresser à celle ou à celui qui deviendrait sa ou son chef.

«C'est donc à titre de militant et à titre de chef, pour quelques minutes encore, que je me permets quelques recommandations», a-t-il annoncé.

«Restez vous-mêmes. L'authenticité c'est ce que la population attend de ses élus. C'est une arme redoutable contre le cynisme».

«Gardez de la perspective, de la hauteur. Il s'agit de la meilleure façon d'éviter d'être avalé par la machine».

«Gardez votre idéal. Servez-vous-en comme une force, comme une référence et comme un gouvernail.»

«Continuez comme vous le faites à placer les intérêts des Québécois et Québécoises au-dessus de tout.»

Sylvain Gaudreault avait été choisi comme chef intérimaire le 6 mai dernier après le départ inopiné de Pierre Karl Péladeau.

 

Dans la même catégorie