/news/world

Les États clés où se jouera l'élection présidentielle

Brigitte Dusseau | Agence France-Presse 

Une douzaine d'États sont particulièrement importants dans la campagne présidentielle américaine 2016. Ce sont les États clés où la bataille est serrée et qui, vu le mode de scrutin, peuvent faire basculer le résultat final. Hillary Clinton et Donald Trump y multiplient les voyages, ignorant le reste du pays.

L'élection présidentielle américaine est en effet un scrutin au suffrage universel indirect, au mécanisme particulier. Dans chaque État, le vote populaire se traduit en grands électeurs.

Le candidat qui obtient la majorité des voix dans un État y rafle tous les grands électeurs, sauf dans le Maine et le Nebraska où c'est à la proportionnelle. Le nombre des grands électeurs varie dans chaque État en fonction de la population.

Pour qu'un candidat gagne l'élection présidentielle, il lui faut 270 grands électeurs, soit la majorité absolue du total de 538 grands électeurs, un chiffre correspondant au nombre d'élus au Congrès, plus trois grands électeurs pour la ville de Washington (qui ne fait partie d'aucun État).

D'où l'importance pour les candidats de faire campagne dans les États clés, pour essayer de les faire basculer et engranger leurs grands électeurs, plutôt que dans ceux où le résultat est acquis d'avance (par exemple la Californie, très démocrate, ou l'Oklahoma, très républicain).

Certains États clés sont plus disputés que d'autres, soit parce que leur nombre de grands électeurs est élevé, soit parce que les sondages sont serrés. Ou les deux.

À qui iront les 29 grands électeurs de la Floride, l'État-clé le plus peuplé ? Ou les 20 de la Pennsylvanie, les 18 de l'Ohio, et les 15 de Caroline du Nord ? Quelle combinaison d'États peut offrir la victoire à Clinton, ou à Trump ? Les experts se livrent à une arithmétique électorale quotidienne, ajoutant, soustrayant en fonction de sondages qu'ils épluchent dans le moindre détail.

Toute évolution est observée à la loupe, car même les petits États clés, comme l'Iowa (6 grands électeurs) peuvent changer le résultat final.

Les grands électeurs éliront ensuite officiellement le 19 décembre le président et le vice-président, une formalité.

Voici une liste de ces États clés, avec leur nombre de grands électeurs, et la moyenne des derniers sondages au 6 octobre selon Real Clear Politics, dans une élection à 4 incluant les deux petits candidats Gary Johnson (libertarien) et Jill Stein (parti des verts).

États (Grands électeurs): sondages

Floride (29): Clinton 44,8 ; Trump 42,4

Pennsylvanie (20): Clinton 46,8 ; Trump 40,8

Ohio (18): Trump 43,2 ; Clinton 40,8

Michigan (16): Clinton 44,3 ; Trump 37,3

Géorgie (16): Trump 45,8 ; Clinton 41

Caroline du Nord (15): Clinton 44 ; Trump 42,7

Virginie (13): Clinton 44 ; Trump 37

Arizona (11): Trump 42 ; Clinton 41

Wisconsin (10): Clinton 43 ; Trump 38

Colorado (9): Clinton 42,5 ; Trump 39,2

Iowa (6): Trump 42,8 ; Clinton 37,8

Nevada (6): Clinton 43,2 ; Trump 41,8

New Hampshire (4): Clinton 43 ; Trump 38

Dans la même catégorie