/news/world

Les Haïtiens ont «besoin de tout» après le passage de Matthew

TVA Nouvelles et Agence France-Presse 

L’ouragan Matthew a laissé des scènes de désolation en Haïti. Il a causé la mort de centaines de personnes et près d'un million de personnes sont dans le besoin. Un bilan de la protection civile en milieu de journée fait état de 338 morts, tandis que d'autres sources parlent plutôt de 900 morts .Sur place, les différents organismes font face à d’énormes obstacles pour leur venir en aide.

Notamment, les besoins sanitaires sont importants. Les autorités craignent une épidémie de choléra, introduite dans le pays après le séisme meurtrier de 2010.

À Jérémie, une ville de 30 000 habitants inaccessible jusqu'à vendredi, la situation est désespérée.

«Si vous avez vu les photos, ils ont besoin de tout, a dit Andrée Gilbert, chef de mission pour Médecins du monde, en entrevue à TVA Nouvelles. Presque toutes les récoltes ont été anéanties. 80% des habitations sont démolies ou presque. On a déjà des éclosions de choléra un peu partout dans le sud. On ne peut pas traverser et acheminer l’aide jusqu’à Jérémie et Les Cayes.»

Washington a envoyé un navire avec 300 Marines qui s'ajouteront aux 250 soldats et neuf hélicoptères déjà sur place. La France va envoyer 60 soldats et 32 tonnes (aide humanitaire, dispositifs de purification d'eau).

L'Unicef a estimé que 1,3 million d'Haïtiens --soit 10% de la population du pays-- sont touchés, dont un demi-million d'enfants dans les régions les plus affectées.

Selon l'organisation, près de 16 000 personnes se trouvaient toujours dans des refuges temporaires, car jusqu'à 80% des logements ont été détruits par endroits.

Le bureau des Nations unies pour l'aide humanitaire (OCHA) a estimé que 750 000 personnes avaient besoin d'une assistance immédiate, précisant que le Programme alimentaire mondial disposait de 25 tonnes à Jérémie (de quoi subvenir à 9000 personnes pendant une semaine). Le PAM a constitué des réserves pour nourrir 300 000 personnes pendant un mois.

«C’est très difficile à accepter, a admis avec émotion Mme Gilbert qui réside en Haïti depuis 1981. Ce n’était pas le cas avant, mais maintenant je ressens qu’une nouvelle tragédie survient lorsque Haïti tente de se relever.»

Le gouvernement du Québec annoncé vendredi qu’il verserait une somme de 500 000 $ pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Matthew en Haïti. Le maire Denis Coderre a pour sa part indiqué que Montréal versera un soutien financier de 60 000 $.

L’aide des Québécois est sollicitée. Il est possible de faire un don via la Croix-Rouge canadienne.

Dans la même catégorie