/news/society

Une «blague» qui peut avoir de lourdes conséquences

Si l’idée de vous promener avec un masque de clown pour faire peur aux gens dans les rues vous intéresse, sachez que cette «blague» pourrait avoir de lourdes conséquences.

«Un clown avec un bâton de baseball, ce n’est pas une blague», a souligné l’avocat François-David Bernier, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Même si c’est pour faire une «blague», une personne qui se costume en clown terrifiant peut être accusée de voie de fait, car c’est «une menace, même si on n’a pas frappé la personne», a ajouté M. Bernier.

Le phénomène des clowns terrifiants, apparu aux États-Unis cet été et qui a pris de l’ampleur au Canada dans les dernières semaines, semble se répandre au Québec.

Le Service de police de Montréal (SPVM) a dû agir après la présence, vendredi soir, dans l’arrondissement de Pointe-aux-Trembles, d’une personne menaçante habillée en clown et munie d’un bâton de baseball.

Un adolescent de 16 ans a été pourchassé par un clown terrifiant dans le coin de la rue Prince-Arthur et de la 52e avenue.

Le SPVM a augmenté ses patrouilles dans ce secteur de la ville à la suite de cet incident.

La semaine dernière, l’apparition d’un clown terrifiant à Drummondville, tel que rapporté par certains médias, s’est avérée une affaire «non fondée», ont annoncé les policiers.

Afin de répertorier les apparitions des clowns terrifiants, l’application Clown Spotter a été créée par des étudiants du Collège John Abbott.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.