/news/world

Clinton accuse Trump d'être la marionnette de Poutine

Agence France-Presse

La démocrate Hillary Clinton a accusé mercredi son rival républicain Donald Trump d'être la «marionnette» du président russe Vladimir Poutine dans l'élection présidentielle américaine, lors du troisième et dernier débat entre les deux prétendants à la Maison-Blanche.

Le président russe «préfère avoir une marionnette en tant que président des États-Unis», a lancé Mme Clinton en réponse à Donald Trump qui assurait que Vladimir Poutine «n'a aucun respect» pour l'ancienne Première dame, à l'issue d'un échange tendu sur les révélations de Wikileaks, que le camp démocrate considère comme une interférence russe pour favoriser le milliardaire.

Donald Trump a avancé que le président russe a été «plus intelligent» que sa rivale Hillary Clinton et l’actuel président des États-Unis Barack Obama sur une série d’enjeux, y compris la crise au Moyen-Orient.

Donald Trump a vivement répliqué : «Elle n’en a aucune idée. Elle ne sait pas si c’est la Russie, la Chine, ou ailleurs».

«Vladimir Poutine a été plus intelligent qu’elle sur toute la ligne», a-t-il poursuivi.

«Poutine n’est pas mon meilleur ami, je n’ai jamais rencontré Poutine, mais si les États-Unis s’entendaient bien avec la Russie, ce ne serait pas si mal», a-t-il commenté.

Dans la même catégorie