/news/world

La politique de Trump en immigration «déchirerait le pays», affirme Clinton

Agence France-Presse

La politique de Donald Trump envers les immigrés, s'il devait être élu président, «déchirerait le pays», a affirmé Hillary Clinton mercredi lors du dernier débat présidentiel à Las Vegas.

«Je ne veux pas de la force d'expulsions qui a été évoquée par Donald», a dit Mme Clinton. «Je pense que c'est une idée qui déchirerait notre pays», a-t-elle dit.

Donald Trump a rappelé de son côté qu'il souhaitait construire un mur à la frontière sud des États-Unis pour stopper l'immigration clandestine, l'une de ses promesses-phares illustrant le durcissement des conditions d'entrée sur le territoire qu'il souhaite mettre en place.

«Son programme, c'est la suppression des frontières. On aura une catastrophe sur le commerce et les frontières», a accusé Donald Trump.

Le modérateur du débat a ensuite cité un message piraté du compte Gmail du proche conseiller d'Hillary Clinton John Podesta, révélant que dans un discours en 2013, la démocrate avait expliqué que son rêve était « un marché commun sur l'ensemble de l'hémisphère américain », sous-entendus sans frontières.

«Je parlais d'énergie», a corrigé Hillary Clinton, qui a ensuite tenté de ramener la conversation sur le fait que la Russie était accusée d'avoir piraté les messages de John Podesta et de tenter d'interférer dans le processus électoral américain.

Dans la même catégorie