/news/politics

Visé par des allégations d'agressions sexuelles

Le député Gerry Sklavounos expulsé du caucus libéral

Geneviève Lajoie et Charles Lecavalier | Journal de Québec

 - Agence QMI

Visé par des allégations d'agression sexuelle, le député Gerry Sklavounos a été expulsé du caucus libéral.

«Compte tenu des informations qui ont été publiées dans les médias le mettant en cause dans une plainte pour agression sexuelle, j’annonce que le député de Laurier-Dorion, à la demande de la présidente du caucus du gouvernement, Nicole Ménard, s’est retiré du caucus et siégera comme député indépendant à compter de ce jour», a indiqué le premier ministre Philippe Couillard, dans une déclaration écrite transmise aux médias jeudi soir.

La pression était devenue insoutenable pour le député Sklavounos. «Il n'avait pas le choix», a confié un collègue libéral, sous le couvert de l'anonymat. «Ça aurait mis tout le monde mal à l'aise», dit un autre.

Les allégations d'une jeune femme durant la vigile organisée à l'Université Laval ont eu l'effet d'une bombe à l'Assemblée nationale jeudi. L'étudiante a allégué avoir été agressée sexuellement par un député libéral. Elle a dit avoir porté plainte à la police, mais qu'on a tenté de la dissuader parce qu'il s'agissait d'un homme important.

Plusieurs sources différentes ont confirmé l'identité du député au Journal au cours de la journée.

Les députés masculins du Parti libéral ont tous été rencontrés à la demande du premier ministre par le whip Stéphane Billette.

Sklavounos questionné

Le député Sklavounos a d'ailleurs été questionné en matinée à ce sujet. «Le premier ministre vous a donné une réponse à cette question ce (jeudi) matin», avait-il lancé. Il était aussi présent lors du point de presse matinal de Philippe Couillard à ce sujet.

L'opposition réclamait à grands cris son expulsion du caucus.

Sans confirmer l'identité de l'homme visé par l'enquête, le Service de police de la Ville de Québec a confirmé qu’une plainte avait été déposée et que l’enquête est en cours.

Gerry Sklavounos, 41 ans, représente la circonscription de Laurier-Dorion, dans nord de Montréal, depuis 2007.

 

Dans la même catégorie