/news/world

Par ses propos, Trump «menace notre démocratie» - Clinton

Agence France-Presse

La candidate démocrate à la Maison-Blanche Hillary Clinton a accusé vendredi son adversaire républicain Donald Trump de «menacer» la démocratie américaine en laissant planer un doute sur la validité de l'élection à venir.

«Donald Trump a refusé de dire qu'il respecterait le résultat de cette élection. En faisant cela, il menace notre démocratie», a déclaré l'ancienne secrétaire d'État lors d'une réunion à Cleveland, dans l'Ohio, l'un des États-clés de l'élection du 8 novembre.

«Ensemble nous devons soutenir la démocratie américaine», a encore lancé la candidate à la succession de Barack Obama.

«Il se passe quelque chose de vraiment fantastique en ce moment; les gens se rassemblent (...) pour rejeter la haine et les divisions», a-t-elle ajouté, se posant en figure unificatrice et affichant sa volonté d'être la présidente de «tous les Américains».

Selon le dernier sondage Suffolk University, les deux candidats sont désormais à égalité parfaite (45/45) dans cet État industriel où le républicain était régulièrement en tête ces derniers mois.

Barack Obama s'y était imposé à deux reprises, en 2008 puis en 2012.

Cet État traditionnellement très disputé apportera à celui qui arrivera en tête 18 grands électeurs, sur les 270 requis pour être élu.

Évoquant son troisième et dernier débat face à Donald Trump à Las Vegas en milieu de semaine, Hillary Clinton a lancé, ironique: au total, «j'ai passé quatre heures et demie sur scène avec Donald Trump, prouvant une nouvelle fois que j'avais l'endurance nécessaire pour être présidente!».