/news/politics

Philippe Couillard dit avoir agi de «façon très décisive»

TVA Nouvelles

Le premier ministre du Québec a commenté pour la première fois les allégations d’agression sexuelle visant le député Gerry Sklavounos.

En marge d’une rencontre avec la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, Philippe Couillard a dit avoir agi «rapidement» et de «façon très décisive» dans ce dossier.

Questionné par les journalistes, M. Couillard a confirmé qu’il n’était pas au courant des présumés agissements du député libéral de Laurier-Dorion.

«Je n’étais pas au courant. La première fois que j’ai entendu parler de M. Sklavounos et des événements reliés, c’est mercredi soir, lorsqu’on parlait d’un membre de l’Assemblée nationale, et, le lendemain, d’un membre du Parti libéral du Québec», a dit M. Couillard.

C'est parce qu'il «n'était pas là» que le premier ministre n'a pas été mis au courant plus tôt par le whip du Parti libéral du Québec, Stéphane Billette.

Rappelons qu’Alice Paquet a soutenu avoir été agressée sexuellement par un député libéral en marge d’un rassemblement pour les victimes des événements qui seraient survenus à l’Université Laval.

Dans la même catégorie