/news/currentevents

Un homme atteint par balle par la police à Montréal-Nord

Maxime Deland | Agence QMI

 - Agence QMI

Le passager d’un véhicule que des policiers avaient pris en filature a été atteint par au moins un projectile d’arme à feu tiré par un policier, mercredi après-midi, dans le secteur de Montréal-Nord.

Selon nos informations, le suspect aurait été atteint à l’épaule et sa vie ne serait pas en danger.

L’individu a été blessé à quelques pâtés de maisons seulement du parc Henri-Bourassa, où le jeune Fredy Villanueva est tombé sous les balles des policiers en août 2008 et pratiquement au même endroit où Jean-Pierre Bony a été tué lors d’une frappe policière antidrogue en avril dernier.

Filature

Selon nos sources, des policiers en civil auraient tenté d’intercepter un véhicule suspect qu’ils avaient pris en filature, à l’arrière d’un immeuble à logements de la rue Arthur-Chevrier.

Mais le conducteur de la voiture en aurait décidé autrement et aurait foncé délibérément sur le véhicule de police banalisé.

C’est à ce moment que les policiers auraient dégainé leur arme de service pour ensuite ouvrir le feu en direction de la voiture, atteignant le passager d’au moins un projectile.

Avec un homme blessé à ses côtés, le fuyard a tout de même réussi à fuir les policiers au volant de sa Chevrolet Cruze. Sa fuite s’est terminée de façon abrupte quelques centaines de mètres plus loin, alors qu’il est entré en collision avec une autopatrouille à l’angle du boulevard Langelier et de la rue Arthur-Chevrier.

Le conducteur a été arrêté, tandis que le passager du véhicule, blessé par balle, a été transporté à l’hôpital.

Au moins deux policiers impliqués dans l’intervention ont également subi un choc nerveux.

Enquête du BEI

Par mesure de transparence, l’enquête visant à éclaircir les circonstances de cette intervention a été confiée au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), comme c’est le cas lorsqu’un corps policier est impliqué dans un événement du genre. Dix enquêteurs du BEI ont été dépêchés sur les lieux pour éclaircir les circonstances entourant cette intervention.

Par conséquent, une portion du boulevard Langelier a été fermée dans les deux directions pour permettre aux enquêteurs de faire leur travail.