/news/politics

La fin des patates en poudre approche dans les CHSLD

Les dépenses additionnelles en santé vont permettre de mieux nourrir les aînés en CHSLD, affirme Gaétan Barrette, qui promet une meilleure alimentation pour les personnes âgées.

«Les patates en poudre, on peut imaginer que ça achève», a lancé le ministre de la Santé mercredi à l’entrée du caucus de son parti.

Le gouvernement Couillard a annoncé mardi dans sa mise à jour économique des dépenses additionnelles de 100 millions $ en santé cette année. «On a identifié déjà les CHSLD comme étant un endroit prioritaire. Les meilleures pratiques vont inclure les pratiques de gestion alimentaire», a dit M. Barrette.

Même s’il compte réinvestir dans les CHSLD pour améliorer les services, M. Barrette nie toutefois que les compressions dans les budgets de la santé ont pu nuire aux services.

Les cas odieux de mauvais traitements rapportés dans les médias - un repas avalé en huit minutes, une couche pas assez pleine pour être changée, une dame qui doit dormir dans son fauteuil roulant et pas plus d’un bain par semaine - sont plutôt le résultat d’une campagne de «maraudage syndical», selon lui.

«On va dans les médias dénoncer un, deux, trois cas en laissant croire à la population que le réseau est à feu et à sang, a-t-il dit. Il y a une alliance PQ-syndicats de désinformation du public.»

Même si la Protectrice du citoyen estime que les plus vulnérables ont souffert des mesures d’austérité du gouvernement Couillard, M. Barrette s’appuie sur une diminution des plaintes pour affirmer que la situation s’est améliorée.

Pas assez d’argent

Du même souffle, le ministre Barrette admet que l’augmentation actuelle du budget de santé, fixée à 3,3 % cette année, n’est pas suffisante. «Ce n’est pas M. Leitao, tout le monde le sait. L’Institut du Québec le dit. Le Conference Board le dit. Pour maintenir notre système de santé, il faut être dans une fourchette de 4 à 5 %», a-t-il reconnu. Il soutient toutefois que le sous-financement n’a pas pour conséquence de réduire les services.

Dans la même catégorie