/news/world

Le FBI peut «corriger une terrible erreur», croit Trump

Agence France-Presse

Le candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump a accueilli avec une joie non dissimulée l'annonce que la police fédérale FBI allait rouvrir le dossier concernant l'utilisation par sa rivale démocrate Hillary Clinton d'un serveur privé de messagerie quand elle était secrétaire d'État.

«La corruption d'Hillary Clinton atteint une ampleur sans précédent», a-t-il lancé lors d'une réunion à Manchester, dans le New Hampshire, tandis que ses partisans scandaient «Enfermez-la».

«J'ai un grand respect pour le fait que le FBI et le ministère de la Justice soient désormais disposés à avoir le courage de corriger la terrible erreur qu'ils ont commise» en refermant leur enquête sans mettre Mme Clinton en accusation, a-t-il ajouté.

Le FBI a relancé vendredi l'affaire de la messagerie privée d'Hillary Clinton en annonçant avoir trouvé de nouveaux courriels.

Le directeur du FBI James Comey, qui avait recommandé en juillet dernier de ne pas poursuivre Hillary Clinton dans cette affaire empoisonnant sa candidature depuis mars 2015, a écrit aux élus du Congrès pour les informer que, dans le cadre d'une enquête séparée, de nouveaux messages semblant «pertinents» avaient été découverts.

Afin de déterminer s'ils contiennent des informations confidentielles, les enquêteurs du FBI vont donc procéder à de nouvelles investigations. Aucun autre détail ni calendrier n'a été communiqué par le patron de la police fédérale.

Dans la même catégorie