/news/currentevents

Le dernier resto de Beaumont réduit en cendres

Pierre Olivier Fortin

 - Agence QMI

Joel Lemay/Agence QMI

Le dernier resto encore ouvert à Beaumont a été complètement détruit par un incendie dans la nuit de vendredi à samedi.

«C’est triste, a indiqué le maire de cette petite ville à l'est de Lévis, David Christopher. C’était plein même durant la semaine. J’ai mangé là il y a deux jours, ils faisaient de la maudite bonne pizza!»

Le casse-croûte Aux délices glacés, situé près du croisement des routes 132 et 279, était le dernier à accueillir les Beaumontois en dehors de la saison estivale.

Un restaurant a été détruit par les flammes il y a six ans, tandis que les autres, un traiteur et le restaurant du Petro-Canada, ont mis la clé dans la porte il y a quelques semaines. Les gens de l'endroit devront donc prendre la route de Lévis pour casser la croûte.

Ce sont les patrouilleurs de la Sûreté du Québec qui ont senti une odeur de brûlé un peu après 1 h du matin, samedi. À l'arrivée des pompiers, de la fumée se dégageait des combles, a raconté le directeur du service, Dany Lavoie.

Le feu s'est déclaré près de la hotte de la cuisine, a-t-il précisé, et s'est propagé au toit. L'immeuble a déjà accueilli un garage et un dépanneur avant d'être transformé en restaurant. «Il y avait plusieurs toitures, ce qui a compliqué notre travail», a expliqué M. Lavoie.

Une trentaine de pompiers de Beaumont, de Saint-Michel et de Saint-Charles ont combattu l'incendie pendant environ une heure. Mais «tout est calciné à l'intérieur», regrette M. Lavoie, et le bâtiment est une «perte totale».