/news/politics

Bientôt la fin des visas pour les Bulgares et les Roumains

Agence des services frontaliers du Canada

Le Canada a officialisé lundi la levée à compter du 1er décembre 2017 de l'obligation de visa d'entrée pour les Bulgares et les Roumains, une des conditions posées par les deux pays à la signature de l'accord de libre-échange (CETA) entre l'Union européenne et le Canada.

Conformément à l'accord d'exemption de visa signé il y a dix jours avec la Bulgarie et la Roumanie, le gouvernement canadien va dès le 1er mai mettre en place «des levées partielles pour les citoyens roumains et bulgares admissibles».

À cette date, Bulgares et Roumains «titulaires d'un visa de résident temporaire au Canada au cours des dix dernières années ou qui détiennent un visa de non-immigrant des États-Unis valide» pourront entrer sur le territoire canadien sans visa, simplement en présentant une autorisation de voyage électronique (AVE).

Cette AVE devrait être obligatoire dès le 10 novembre pour les voyageurs originaires de pays normalement exemptés de visas, une disposition que les services de l'immigration ont déjà repoussée à deux reprises depuis le 15 mars.

Néanmoins, le gouvernement canadien a indiqué dans un communiqué se réserver «le droit d'imposer à nouveau l'exigence de visa à la Roumanie et à la Bulgarie» dès lors que de «fortes hausses des tendances migratoires irrégulières» seraient observées.

«Nous collaborons très étroitement avec la Roumanie et la Bulgarie, et nous continuerons de travailler à la transition vers des voyages sans visa afin de nous assurer que la levée de l'obligation de visa, lorsqu'elle aura lieu, sera durable à long terme», a déclaré John McCallum, ministre canadien de l'Immigration.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.