/news/currentevents

Quand la police espionne les journalistes...

TVA Nouvelles

Les analystes politiques de l’émission «La Joute», diffusée à LCN, se sont dits très préoccupés par la surveillance électronique menée auprès du chroniqueur Patrick Lagacé par les policiers du SPVM.

«Je trouve ça extrêmement inquiétant», a lancé Luc Lavoie.

Pour l’ancien journaliste Bernard Drainville, la confiance des sources envers les journalistes est primordiale.

«Je leur disais: ''Fais-moi confiance, tu peux me parler, je suis prêt à aller jusqu’au bout pour te protéger''», s’est rappelé l’analyste politique qui a déjà été journaliste d'enquête.

«Mais si la police me surveille et sait qui me parle, alors c’est la démocratie qui est menacée», a ajouté Bernard Drainville.

En point de presse lundi, le chef du Service de police de la Ville de Montréal, Philippe Pichet, a soutenu avoir respecté toutes les règles dans le cadre de cette enquête qui visait un policier, et non le chroniqueur.

Voyez un extrait de l’émission «La Joute» dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie