/finance

Le fédéral autorise 230 kilomètres de pipelines à TransCanada

Agence QMI

Undated photo of Trans Alaska pipeline

REUTERS; HO

Le gouvernement du Canada a autorisé TransCanada à ajouter environ 230 kilomètres de pipelines à son réseau de distribution de gaz naturel NGTL en Alberta, a fait savoir l’entreprise lundi soir.

Au total, TransCanada investira 1,3 milliard $ pour améliorer son système de canalisation en y ajoutant cinq nouveaux tronçons et deux stations de compression.

Le réseau NGTL achemine actuellement le trois-quarts de la production en gaz naturel du Bassin sédimentaire de l’Ouest du Canada vers les marchés nord-américains, soit 11,3 milliards de pieds cubes par jour.

L’entreprise a précisé que le gros de l’investissement, soit au moins 1,2 milliard $, sera dépensé en achat de biens et services canadiens.

Les nouvelles constructions devraient entrer en service entre le deuxième trimestre de 2017 et le deuxième trimestre de 2018.

Dans la même catégorie