/news/world

Les 5 déclarations marquantes du clan de Donald Trump

TVA Nouvelles

Au cours de la campagne présidentielle, le candidat républicain Donald Trump a multiplié les déclarations incendiaires.

Voici cinq des déclarations les plus marquantes du milliardaire qui espère devenir le prochain président des États-Unis:

 

Donald Trump : «C'est l'héritage de Hillary Clinton: mort, destruction, terrorisme et faiblesse.»

Quickens Loans Arena, Cleveland, Ohio, 21 juillet 2016


Hillary Clinton : «C'est vraiment une bénédiction que quelqu'un avec le tempérament de Donald Trump ne soit pas en charge des lois dans notre pays.»

Donald Trump : «Parce que tu serais en prison!»

Université Washington, Saint-Louis, Missouri, 9 octobre 2016


Donald Trump : «Oui c'est elle, avec le doré.  Je ferais mieux d'avaler des Tic Tac au cas où j'essaie de l'embrasser.  Tu sais, je suis attiré par les belles femmes.  Je ne peux pas m'empêcher de les embrasser.... comme un aimant.  Je n'attends même pas!  Et quand elle te laisse faire, après tu peux faire ce que tu veux.  Lui prendre la chatte, n'importe quoi! »

Hollywood, 2005


Anderson Cooper : «Juste pour être clair, dites-vous que ce que vous avez dit dans cet autobus, il y a 11 ans...  Que vous n'avez pas réellement embrassé des femmes sans leur consentement?»

Donald Trump : «J'ai beaucoup de respect pour les femmes.  Personne n'a plus de respect pour les femmes que moi.»

Anderson Cooper : «Alors pour être clair, vous dites que vous ne l'avez pas fait.»

Donald Trump : «Franchement, vous avez entendu ce que j'ai dit.  J'ai été embarassé par mes propos.  Mais j'ai un respect immense pour les femmes.»

Anderson Cooper : «Avez-vous déjà fait les choses que vous avez dites?»

Donald Trump : «Et je vais vous dire... non je ne l'ai pas fait.»

Université Washington, Saint-Louis, Missouri, 9 octobre 2016


Chris Wallace : «L'une des traditions dont ce pays est fier, c'est la façon très pacifique dont se déroule la passations des pouvoirs entre deux administrations.  Malgré la virulence de certaines campagnes, à la fin, le perdant reconnaît la victoire de son adversaire, je ne veux pas dire que vous allez perdre ou gagner, mais le perdant concède la victoire afin d'unifier le pays, pour le bien du pays.  Êtes-vous en train de dire que vous n'allez pas adhérer à ce principe?»

Donald Trump :  «Ce que je dis c'est que...je vous le direz en temps et lieu.  Je vais garder le suspense.»

Université du Nevada, Las Vegas, 19 octobre 2016