/news/currentevents

Au moins un autre journaliste surveillé par le SPVM

Le Service de police de la Ville de Montréal a confirmé qu'au moins un autre journaliste a fait l'objet d'une surveillance étroite en décembre 2014, a annoncé l’assistant-directeur Patrick Lalonde lors d’un point de presse duquel était absent le chef Philippe Pichet, en fin d’après-midi jeudi.

Les registres de communications de ce journaliste ont été épiés en décembre 2014 par le Service de police de Montréal, qui n’a pas dévoilé son identité. Celui-ci aurait été ciblé par le même genre d’enquête que le chroniqueur de La Presse Patrick Lagacé.

Déjà, cette semaine, le « Journal de Montréal» révélait que le SPVM avait ciblé dans ses enquêtes quatre journalistes. Puis, notre Bureau d’enquête a rapporté que le bras droit du chef de police avait déclaré une chasse aux sources journalistiques, en avril.

Ci-dessous, voyez l'entrevue de la ministre Stéphanie Vallée avec Pierre Bruneau

 

Dans la même catégorie