/finance/homepage

Des milliers d’Américains se cherchent un emploi... au Canada

Agence QMI

Archives TVA Nouvelles

Bien que ce soit un refrain qui revient à tous les quatre ans, avec l’élection présidentielle extrêmement virulente que vivent nos voisins du sud, la phrase «Si tel candidat l’emporte, je déménage!» semble être de plus en plus populaire.

Selon des données publiées par le site de recherche d’emplois Monster, environ 30 300 recherches ont été effectués avec le mot-clé «Canada» sur la version américaine du portail internet depuis le début de l’année. Un nombre en hausse de 58 % par rapport aux 19 700 requêtes analogues recensées en 2015, pour l’ensemble de l’année.

Sans surprise, les Américains désireux de déménager vers le nord songent avant tout à s’établir en Ontario. 10 % des requêtes ciblaient spécifiquement la région de Toronto.

Le Québec, pour sa part, arrive au quatrième rang des provinces les plus populaires, derrière l’Alberta (2e) et la Colombie-Britannique (3e). Monster suggère toutefois aux éventuels candidats de considérer Montréal, puisque c’est la seconde ville avec le plus de poste à pourvoir au pays (25 400), derrière Toronto (39 350).

À noter que ce sont les ingénieurs de tous horizons, avec 2000 recherches, qui semblent être les plus désireux d’émigrer, suivi par les développeurs informatiques.

Dans la même catégorie