/news/world

«Il est temps de fermer les livres d'histoire sur les Clinton» - Trump

Agence France-Presse

«Il est temps de fermer les livres d'histoire sur les Clinton», a lancé Donald Trump samedi dans l'allocution hebdomadaire du parti républicain, la toute première que le candidat milliardaire a prononcée.

«Il est temps de fermer les livres d'histoire sur les Clinton et d'ouvrir un nouveau chapitre éclatant qui s'intéresse aux grands citoyens de ce pays. J'en appelle à vos votes et je sollicite votre aide pour aider à élire une majorité républicaine au Congrès, pour que nous puissions enfin changer ce système qui ne fonctionne pas et rendre sa grandeur à l'Amérique», a déclaré le magnat de l'immobilier.

Dans cette allocution, il a aussi repris les principaux thèmes de sa campagne, notamment ses promesses de créer 25 millions d'emplois, de réduire les impôts pour les classes moyennes, de supprimer l'assurance maladie Obamacare, de mettre un frein à l'immigration illégale et de rapatrier de nombreux emplois aux États-Unis.

«Ces 17 derniers mois j'ai voyagé à travers le pays et rencontré les gens incroyables de notre pays. Leurs espoirs sont devenus mes espoirs, leurs rêves mes rêves. Ce n'est pas seulement une campagne, c'est un mouvement. C'est une chance unique dans une vie pour reprendre notre gouvernement (...) et de vous redonner le pouvoir, à vous, le peuple américain», a-t-il encore dit.

Donald Trump entretient des relations tendues avec les cadres du parti républicain, dont beaucoup hésitent à le soutenir ouvertement après ses nombreuses déclarations fracassantes. C'était la première fois qu'il était convié à prononcer l'allocution hebdomadaire du parti.

M. Trump et la candidate démocrate Hillary Clinton ont multiplié les déplacements de campagne ces derniers jours, notamment dans les États-clés, avant le scrutin de mardi, pour tenter de convaincre les derniers indécis.

Dans la même catégorie