/news/world

Les Canadiens préfèrent largement Clinton à Trump

Agence QMI

Interrogés à savoir qui entre Hillary Clinton et Donald Trump serait le meilleur président pour les intérêts du Canada, plus de 80 % des Canadiens ont opté pour l’ancienne secrétaire d’État, a révélé un sondage Global News - Ipsos dévoilé dimanche.

Plus précisément, 76 % des personnes interrogées ont affirmé que Clinton est le meilleur choix pour les États-Unis, tandis que 82 % des répondants ont affirmé qu’il s’agit du meilleur choix pour le Canada.

Ces résultats n’ont aucunement surpris Darrel Bricker. En 26 ans de sondages sur la politique américaine, «je n’ai jamais vu un républicain l’emporter au Canada», s’est amusé le PDG d’Affaires publiques Ipsos.

Trump peut toutefois se consoler en se disant que les Canadiens lui donnent le bénéfice du doute dans certains domaines. 38 % des répondants en ont fait leur champion de la lutte au terrorisme, 35 % croient qu’il est le mieux placer pour améliorer les choses à Washington et 32 % soutiennent qu’il serait le meilleur pour gérer les finances. «Je pense que les gens se fient à son passif d’homme d’affaires et qu’ils se disent que ça lui donnent plus de qualifications pour ce genre de choses», a estimé M. Bricker.

Les hommes et les résidents des provinces des Prairies ont été les plus enclins à pencher du côté du magnat de l’immobilier, plutôt que pour l’ex-Première Dame.

En campagne électorale, Donald Trump a vivement critiqué l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), allant jusqu’à le qualifier de pire accord commercial des États-Unis, qu’il a promis de renégocier.

Selon Darrel Bricker, seuls 36 % des Canadiens voudraient que le pays se retire de l’ALENA. «Cependant, quand je posais la question en 1992, 70 % voulaient en sortir», a rappelé le sondeur.

 

Dans la même catégorie