/news/world

L’ambassadeur des États-Unis rassure les Canadiens

Agence QMI

Alors que le monde retient son souffle en attendant les résultats des élections présidentielles américaines, l’ambassadeur des États-Unis au Canada s’est montré rassurant, mardi.

À l’issue d’élections «historiques», il y a «une seule certitude», selon le diplomate Bruce Heyman.

«Les États-Unis et le Canada continueront d'être des partenaires solides, des alliés indéfectibles et, bien sûr, les meilleurs des amis», a-t-il déclaré par le biais d’une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Quoi qu’il en soit, de nombreux experts ont souligné dans les dernières semaines qu’une victoire de Hillary Clinton est souhaitable pour l’économie canadienne.

Même si elle est favorable à un retour vers une forme de protectionnisme, la candidate démocrate s’est montrée moins hostile que son rival républicain envers les traités de libre-échange actuels et futurs avec le Canada.

Bruce Heyman croit toutefois qu’il y a peu de chance que l’un ou l’autre des candidats ordonne un durcissement de la frontière canado-américaine une fois au pouvoir.

«Il y a la rhétorique de campagne électorale, et la rhétorique d’après campagne, soulève M. Heyman. Le discours de campagne cessera à partir d’aujourd’hui et on entamera ensuite la transition vers une nouvelle administration.»

M. Heyman croit d’ailleurs que le président Barack Obama tentera par tous les moyens de convaincre le Congrès d’adopter le traité l'Accord de partenariat transpacifique d’ici la fin officielle de son mandat, le 20 janvier prochain.

Ce traité réunit douze pays, dont le Canada, et verrait l’élimination des tarifs douaniers sur de nombreux biens de consommation.