/regional/troisrivieres/mauricie

Le port de Trois-Rivières inquiet par l'ère Trump

Émilie Vallée

 - Agence QMI

Au port de Trois-Rivières, on s'inquiète de l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, mais personne n'a gardé les bras croisés.

«Est-ce qu'on s'est inquiété? Oui. Est-ce qu'on a été inactifs? Non», affirme le directeur du Port de Trois-Rivières, Gaétan Boivin.

Avec l'ambassade canadienne les responsables du port ont mis sur pied une stratégie afin de prévenir d’éventuels impacts sur les affaires portuaires.

Le député de Trois-Rivières est préoccupé pour les entreprises de la Mauricie, particulièrement en ce qui concerne l'industrie du bois-d'œuvre, et ce, tant dans le programme de Donald Trump que d’Hillary Clinton.

«Les deux dans leur campagne ont amené des propositions plutôt protectionnistes», dit le député de Trois-Rivières, Robert Aubin.

Dans la rue, difficile de trouver quelqu'un qui se disait ravi de cette nouvelle. Donald Trump semble avoir peu de partisans dans la région.

Du côté des entreprises de la Mauricie qui exportent aux États-Unis, les gens se montraient peu bavards, mais on espère que le nouveau président ne balaiera pas d'un revers de la main les ententes entre les deux pays.

Dans la même catégorie