/news/politics

«On vient de reculer d’une ou deux décennies» - Jean-François Lisée

Agence QMI

Le chef du Parti Québécois (PQ), Jean-François Lisée, a estimé mercredi matin que l’élection du président élu Donald J. Trump allait faire reculer la cause de la lutte aux changements climatiques.

Lors d’un point de presse tenu à Québec, M. Lisée a estimé que la victoire de Donald Trump gênerait les avancées acquises en matière de lutte aux changements climatiques avec la signature de l’accord de Paris, l’an dernier. «Aujourd’hui, on vient de reculer d’une décennie ou deux»» a déploré M. Lisée, qui craint les répercussions d’un éventuel retrait des États-Unis de l’accord.

Sur le plan économique, le chef du PQ s’est montré inquiet devant les tendances protectionnistes mise de l’avant par Donald Trump au cours de sa campagne électorale. «L’économie du Québec est très imbriquée dans l’économie des États-Unis», a souligné Jean-François Lisée, en estimant que «personne n’a intérêt à entraver la libre circulation des biens et services» entre le Québec et les États-Unis.

M. Lisée a tout de même tenu, «en bon démocrate», à féliciter M. Trump pour sa victoire.

Dans la même catégorie