/finance/homepage

Parmi les gagnants de l'élection de Trump... les prisons privées

Agence France-Presse 

Les actions des prisons privées ont bondi mercredi à Wall Street après l'élection du républicain Donald Trump à la présidence des États-Unis, dans l'espoir qu'il revienne sur la décision de son prédécesseur démocrate Barack Obama d'en réduire l'usage.

Corrections Corporation of America bondissait de près de 43% à 20,28 dollars peu avant la clôture et celle de GEO Group de 21% à 28,98 dollars. Donald Trump avait indiqué pendant la campagne qu'il souhaitait développer les prisons privées.

Ces mêmes groupes avaient lourdement chuté en août dernier lorsque le ministère américain de la Justice avait annoncé qu'il allait réduire et, à terme, mettre fin à l'utilisation de prisons privées pour les détenus fédéraux, en raison des problèmes de violence et de sécurité constatés dans ces établissements.

Cette décision concernait 13 établissements de ce type, emprisonnant 22 000 personnes, soit environ 1% de la population carcérale aux États-Unis et pour la plupart des immigrés en situation illégale en attente d'expulsion.

Donald Trump avait affirmé en mars que si le système carcéral américain était un «désastre», les prisons privées «semblent fonctionner beaucoup mieux» que leurs homologues publiques.

Dans la même catégorie