/news/world

Menacée d'être brûlée si elle ne retire pas son hijab

TVA Nouvelles

Une femme a été forcée de retirer son hijab par un homme qui la menaçait de la brûler près de l’Université du Michigan, à Ann Arbor.

Les autorités indiquent que l’homme se serait approché de la victime et lui aurait demandé de retirer son hijab, sans quoi il la brûlerait.

La femme a obtempéré avant de s’enfuir au pas de course.

Osama Siblani, de l’Arab American News, croit que l’incident d’Ann Arbor reflète un problème plus large, particulièrement depuis l’élection de Donald Trump.

«La phobie de l’Islam a vraiment été mise en lumière lors de la campagne présidentielle, mais c’est quelque chose qui germe depuis longtemps», a-t-il déclaré au micro de la station locale WDIV.

Des témoins de la scène ont rapporté que l’homme est un Blanc âgé entre 20 et 30 ans qui paraissait intoxiqué par l’alcool.

«Intoxiqué ou non, ce n’est pas une excuse. Il est probablement plus intoxiqué par un discours de haine», croit M. Siblani.

Pour le moment, les étudiants de confession musulmane du campus ont reçu la directive de demeurer prudents. La police considère l’affaire comme de l’intimidation basée sur l’ethnie et mène une enquête.

Dans la même catégorie